L'action du président Pierre Réto et de tous les bénévoles saluée le jeudi 13 décembre 2018 au Cinémarine

Le député de la circonscription a remis la médaille de l'assemblée nationale à Pierre Réto, président de l'association ARPSG,  pour ses multiples engagements humanistes en direction de personnes en souffrance. A cette occasion, Pierre Réto a voulu mettre en valeur la fraternité comme l'un des piliers de notre citoyenneté et il a tenu à associer l'ensemble des bénévoles de l'association à la distinction qui lui a été attribuée.

Lire ici le texte de l'intervention : Allocution de Pierre Réto

Lire aussi l'interview donnée à Ouest-France le 6 janvier 2019

Photo : Pierre entouré de Alaa et Rawaz (tous droits réservés à ARPSG)


Le 12 octobre 2018, ARPSG a dialogué avec ses adhérents et ses sympathisants

Symbole_dialogue-Le 12 octobre s'est tenue une soirée d'information et d'échanges avec les adhérents et les sympathisants de l'association. Cette réunion a été l'occasion pour le président Pierre Réto de faire un point sur le terme de réfugiés, et d'expliquer les différents cas de figure rencontrés dans les parcours administratifs suivis par les migrants.

La restitution de cette intervention est disponible ici :  Information sur les parcours administratifs de migrants

 

- La réunion s'est poursuivie avec la situation des personnes accueillies actuellement, la présentation du site web de ARPSG, et un point sur les finances et les besoins.

Le compte-rendu de la réunion traitant de ces différents sujets est disponible ici : Compte-rendu de la réunion d'information du 12 octobre 2018

 

- Les adhérents sont invités à noter sur leur agenda la date de la prochaine assemblée générale : elle aura lieu le mardi 22 janvier 2019 à 20h à l'espace Notre Dame de la Vie, rue Gautté à Saint-Gilles.

 

 


L'association a rencontré des élus

Au printemps 2018, le président de ARPSG, Pierre Réto, et le vice-président Denis Maillet ont rencontré des élus de la Communauté de Communes des Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Le 23 février, la réunion a concerné M. Philippe Bernard, Maire de Givrand et Mme Nathalie Plantade, adjointe au Maire. Le 17 avril, la rencontre s'est tenue avec M. Loïc Naulet, Maire de L'Aiguillon-sur-Vie et Mmes Nadège Giraud et Alexandra Rabille, adjointes au Maire.

Ces rencontres ont permis de présenter aux élus l'historique de l'Association, son fonctionnement et ses actions. Pierre Réto a apporté des informations succinctes sur les différentes personnes accueillies ainsi que des éléments concrets sur leur situation actuelle. Pierre Réto a évoqué les besoins de l'Association en insistant sur la problématique du logement. Actuellement, seules les communes de Brétignolles-sur-Mer et Saint-Gilles-Croix-de-Vie ont en effet mis à disposition des logements pour l'Association, ce qui reste très insuffisant. Les élus ont indiqué la difficulté de trouver des logements disponibles, même, précisent-ils, pour les urgences se présentant au sein de leur commune.

Néanmoins, M. Loïc Naulet, qui est en charge du logement au sein de la Communauté de Communes, a confié que ces questions de mise à disposition de logements devrait faire partie des préoccupations de la Communauté de Communes. Il se fera ainsi le porte parole de l'Association en s'appuyant sur les maires de Saint-Gilles et Brétignolles.

Ces rencontres nous ont donc permis d'informer les municipalités pour qu'elles soient des relais auprès de leur population, et elles ont été l'occasion de rassurer les élus sur l'absence constatée de problèmes liés à l'accueil de réfugiés dans les communes.