Les membres du CA et du bureau réunis en séance de travail

L'association a rencontré des élus

Au printemps 2018, le président de ARPSG, Pierre Réto, et le vice-président Denis Maillet ont rencontré des élus de la Communauté de Communes des Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Le 23 février, la réunion a concerné M. Philippe Bernard, Maire de Givrand et Mme Nathalie Plantade, adjointe au Maire. Le 17 avril, la rencontre s'est tenue avec M. Loïc Naulet, Maire de L'Aiguillon-sur-Vie et Mmes Nadège Giraud et Alexandra Rabille, adjointes au Maire.

Ces rencontres ont permis de présenter aux élus l'historique de l'Association, son fonctionnement et ses actions. Pierre Réto a apporté des informations succinctes sur les différentes personnes accueillies ainsi que des éléments concrets sur leur situation actuelle. Pierre Réto a évoqué les besoins de l'Association en insistant sur la problématique du logement. Actuellement, seules les communes de Brétignolles-sur-Mer et Saint-Gilles-Croix-de-Vie ont en effet mis à disposition des logements pour l'Association, ce qui reste très insuffisant. Les élus ont indiqué la difficulté de trouver des logements disponibles, même, précisent-ils, pour les urgences se présentant au sein de leur commune.

Néanmoins, M. Loïc Naulet, qui est en charge du logement au sein de la Communauté de Communes, a confié que ces questions de mise à disposition de logements devrait faire partie des préoccupations de la Communauté de Communes. Il se fera ainsi le porte parole de l'Association en s'appuyant sur les maires de Saint-Gilles et Brétignolles.

Ces rencontres nous ont donc permis d'informer les municipalités pour qu'elles soient des relais auprès de leur population, et elles ont été l'occasion de rassurer les élus sur l'absence constatée de problèmes liés à l'accueil de réfugiés dans les communes.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.