Notre association a présenté son projet pour l'avenir aux maires de la communauté de communes

Salle-de-reunion-pictoLe 16 septembre dernier, le bureau a participé à une conférence des maires de la communauté de communes. Cette réunion nous a permis à la fois de donner un bilan de nos activités depuis la création de l'association en 2016 et de présenter nos propositions pour l'avenir. Nous avons reçu un bon accueil de la part des élus.

> voir ici notre présentation

 


Un été actif et mobilisé pour l'association

L'association a été active cet été, relatons ici quelques actions et événements.

  • Alma Ceman a obtenu avec notre soutien sa carte de séjour, et la famille, qui vient de s'agrandir avec la naissance d'un second enfant, va ainsi pouvoir prochainement intégrer un logement social plus grand à Saint Hilaire de Riez.
  • Le logement de Commequiers géré par Habitat et Humanisme a été mis sur la plateforme nationale qui gère le logement des réfugiés ; une famille guinéenne a été proposée, mais cette possibilité a dû être abandonnée, car ne répondant pas suffisamment au besoin. La maison de Givrand, gérée également par Habitat et Humanisme et qui est prévue d'être affectée à nos besoins, n'a pas été mise pour l'instant sur la plateforme nationale.
  • L'association gère la situation de Kevin, mineur camerounais, la décision de sa prise en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance du département n'étant pas acquise pour l'instant. Nous contribuons actuellement à rassembler les papiers de Kevin nécessaires au dossier, et nous bénéficions pour la présentation juridique du dossier, de l'aide d'une avocate de la Roche sur Yon. Dans l'attente du dénouement que nous espérons favorable, plusieurs membres de l'association contribuent à l'hébergement transitoire de Kevin. Merci à eux.

Le conseil d'administration s'est réuni le 6 mai 2021

  • Pour les besoins en logements de l'association, nous préparons avec Habitat et Humanisme la mise à disposition d'une maison située à Givrand (85). Habitat et Humanisme, à qui la maison a été léguée, en est le propriétaire et en assurera la gestion. Actuellement dimensionnée en T2, la maison va être agrandie pour devenir un T4. La famille de réfugiés susceptible de l'occuper nous sera proposée par la DDETS (Direction départementale de l'emploi, du travail et de la solidarité).
  • En 2021, l'association souhaite nouer un partenariat avec la communauté de communes du pays de Saint-Gilles  et Habitat et Humanisme, dans le but d'augmenter et pérenniser nos ressources logements sur le territoire communautaire. Des contacts sont actuellement en cours pour faire avancer le projet. ARPSG  va également rencontrer la DDETS pour mieux maîtriser le processus d'envoi des familles.
  • L'assemblée générale annuelle de l'association a lieu habituellement en janvier. En 2021, il a été décidé dans le contexte sanitaire, que les échanges d'AG (envoi des rapports d'activités, financier, et votes des adhérents) se feraient par e-mails. Ces échanges auront lieu au mois de juin. Les adhérents souhaitant se porter candidats au renouvellement du tiers des membres du CA ont été invités à se faire connaître.

Le CA s'est réuni le 7 janvier 2021

Des déménagements de familles accueillies ont marqué le second semestre 2020 ( voir le billet du 20 octobre). Nous avons fait le point en conseil d'administration sur les personnes et familles que nous accompagnons ou avons accompagnées, le constat étant une relative stabilité des situations. L'association a répondu favorablement à une sollicitation de Charly pour un appui à sa demande de naturalisation en préfecture (affaire à suivre). La maison de la rue Martel à Saint-Gilles a été remise sur la plateforme nationale par la ville, l'association est en attente de proposition.

L'association a rencontré la maire de Saint Hilaire de Riez et des membres de son équipe. Cette rencontre très positive a permis d'échanger sur nos activités et d'exprimer nos attentes. Il est prévu que nous intervenions à une conférence des maires de la communauté de communes le 22 avril prochain, cette rencontre devant permettre d'échanger sur nos objectifs et nos besoins; nous pensons qu'une approche globale communautaire de nos besoins en logements doit pouvoir être envisagée.

L'association et son président Denis Maillet vont mener une réflexion sur un nouveau partenariat, associant communes et intercommunalité, Habitat et Humanisme, et ARPSG, en vue d'améliorer nos marges de manoeuvre et notre autonomie sur la question des logements pour les familles accueillies. Les différents leviers de financement doivent être pour cela analysés.

Avec les circonstances sanitaires, notre assemblée générale annuelle qui se tient habituellement à la fin janvier est différée; elle devrait se tenir vraisemblablement au mois de juin (à confirmer).


Voeux 2021

V105

L'épidémie de covid 19 a bousculé nos repères et nos vies et suscité désarroi et incertitude. Les familles de réfugiés sont parmi les plus exposées au risque de précarité et aux difficultés de tous ordres. Face à cela, nous avons su nous mobiliser. Pour que les familles que nous accueillons puissent garder l'indispensable espoir en l'avenir, notre association appelle à maintenir et amplifier cet esprit de solidarité.

Pour vous-mêmes et vos familles, ARPSG vous souhaite également une année 2021 pleine d'espoir, de bonheur et d'engagement.

APPEL : L'association sollicite votre adhésion, votre soutien, et votre contribution à nos actions.


Les actions de l'association se poursuivent : le point au 20 octobre 2020

La réunion du conseil d'administration qui s'est tenue le 20 octobre a permis de faire un point sur le suivi des personnes et familles accompagnées par l'association. Trois familles ont déménagé dans un passé récent, à Carquefou, Calais et Tours. ARPSG garde un lien avec elles, même si les conditions sont différentes, soit comme accompagnement de transition, soit au titre d'un lien d'information, comme par exemple avec l'association Résidence pour Tous qui a pris en charge sur place  la famille partie à Calais. Nos membres continuent de traiter de multiples besoins portant sur des sujets divers comme l'obtention de cartes de séjours, des demandes d'autorisation de transports, des questions liées à l'emploi et aux APL, à la prise en charge de la santé, l'apprentissage de la langue, ainsi que sur le nécessaire soutien moral. ARPSG assure pour cela les contacts nécessaires avec les mairies, préfecture, et organismes divers, y compris les employeurs. La question du logement reste une préoccupation primordiale; signalons que la maison de Brétignolles allouée à une famille partante, va bénéficier d'une remise à niveau,  pour une affectation ultérieure non arrêtée. La mairie de Saint Gilles va par ailleurs à notre demande remettre la maison libérée de la rue Martel sur la plateforme nationale. A noter aussi nos contacts constants avec Habitat et Humanisme, dans son rôle de gestionnaire de logements. Concernant la situation financière de l'association, le CA la juge satisfaisante.

L'association a été présente au forum des associations du 12 septembre à Saint Hilaire de Riez; malgré les restrictions liées au contexte sanitaire, les contacts ont été nombreux. ARPSG a participé à une réunion d’échanges avec l’association de Challans Jamais sans toit et le GAM de Saint-Jean-de-Monts; dans le contexte actuel commun de crise sociale liée en particulier au covid, les trois associations en charge de migrants ont échangé utilement sur leurs spécificités. Nous avons sollicité de pouvoir participer à une réunion du bureau communautaire du pays de Saint Gilles pour présenter l'association aux maires réunis ; la présidence a répondu favorablement, une date sera trouvée au début 2021.

La prochaine assemblée générale de l'association se tiendra en janvier 2020. La date du vendredi 29 janvier à 20h à Notre Dame de la Vie a été retenue, mais elle reste toutefois à confirmer.


Le CA s'est réuni le 25 août 2020

Nous avons fait le tour des actualités : en bref, deux déménagements ont eu lieu cet été, celui de la famille Margai qui a quitté la Vendée pour s'installer à Calais, et celui de la famille Donten Tsang, qui, après un passage par la Roche-sur-Yon, s'installe désormais à Carquefou.  La famille Margai est maintenant suivie par une association locale du Nord et nous accompagnons la famille Donten sur les questions de logement et d'études pour leur fille Palkyi.  A noter que la maison occupée par les Margai à Brétignolles sera remise à niveau pas la municipalité pour une affectation ultérieure à préciser.

En points divers, nous avons évoqué la présence de l'association au forum des associations du 12 septembre et les contacts que l'association souhaite nouer dans un proche avenir avec les maires nouvellement élus.

 


Le CA s'est réuni le 18 juin 2020

Pendant le confinement, l'association a maintenu un contact permanent avec les familles.

Signalons les changements de situation : La famille Donten Tsang a quitté saint Gilles pour la Roche; nous garderons le contact avec la mission locale qui les suit. ARPSG a soutenu la famille albanaise logée par Monique Raballand; ils ont rejoint Fontenay Le Comte dans l'immédiat pour aller ensuite à Luçon pour un an. Denis Maillet loge un jeune guinéen en apprentissage à Saint Gilles; celui-ci sera hébergé en septembre par le foyer de jeunes travailleurs de Saint Gilles.

Geneviève Chusseau et Françoise Maignan représenteront l'association comme candidates, respectivement au CCAS de Saint Gilles et au CCAS de Brétignolles. ARPSG sera présente dans le prochain annuaire des associations publié par le centre socio-culturel.


Quelques nouvelles, en bref

En ce début juin, la famille Donten Tsang quitte Saint-Gilles. Malgré le confinement, plusieurs membres de l'association ont soutenu activement la famille. Le logement de la mairie, géré par Habitat et Humanisme a dû être libéré.  La famille va occuper momentanément un logement à la Roche-sur-Yon, obtenu grâce à la solidarité tibétaine. Les relations ont été très chaleureuses, l'association souhaite garder le contact.

Monique Raballand a accueilli chez elle une famille d'Albanais pendant toute la durée du confinement. Après un logement provisoire début juin à Fontenay-le-Comte, ils rejoindront Luçon à la mi-juillet.


ARPSG recherche un hébergement pour quatre personnes

Le bureau de ARPSG a envoyé aux membres du conseil d'administration un point d'information sur la situation des familles accueillies.

APPEL POUR UN LOGEMENT APRES LE 11 MAI

Le bureau recherche une solution d'hébergement pour une famille albanaise de 4 personnes (2 adultes et deux adolescentes).

[contacter Denis Maillet au 06 14 67 49 50 ou Pierre Réto au 06 80 18 93 50]


Le CA s'est réuni le 11 février 2020

Lors de cette réunion, un point d'actualité a été fait sur les familles accueillies : la famille du Monténégro va déménager sous quinzaine à Saint-Hilaire centre, ce qui va leur faciliter la vie, notamment pour les courses et l'école. La famille tibétaine poursuit son intégration : les cours de français ont commencé  cette semaine, la jeune fille suit des cours de français et d'anglais au collège, et le père  travaille dans un restaurant chinois à  Nantes. C'est plus difficile pour la maman qui ne parle ni l'anglais ni le français, mais toute la famille est avide d'avancer et d'apprendre.

Pierre Réto ayant souhaité quitter la présidence de l'association, le CA a procédé à l'élection du président. Denis Maillet, actuellement vice-président, et seul candidat, a été élu à l'unanimité. Pierre Réto a été élu vice-président à l'unanimité. Sur les modalités du passage de relais, une réunion du bureau se tiendra le jeudi 5 mars 2020 à 17h  au centre socio-culturel.

Le fichier d'adhérents actuel comptabilise 85 personnes et celui des sympathisants environ 90. A la suite de l'assemblée générale, 55 personnes sont à jour de leur cotisation. Il est donc décidé de faire une relance auprès de nos adhérents en vue de combler le retard de cotisations.


Des propositions-choc pour simplifier le droit au séjour

Prenant le contre-pied de la politique en vigueur, onze experts prônent une simplification du droit des étrangers et la régularisation des personnes ni régularisables ni expulsables. Le rapport insiste sur l'urgence de sortir d'une politique dont l'objectif est de réduire "l'attractivité" de la France en rendant plus difficile l'accès aux droits. L'effort, dit le rapport, doit aussi porter sur les outils d'intégration, de sorte que les migrants ne soient plus un problème, mais une chance. Jean-François Bouthors dans Ouest-France qualifie la situation actuelle de kafkaïenne, qui génère de l'amertume et de la peur, parmi tous les acteurs, qu'ils soient migrants, résidents, citoyens ou agents de l'Etat. Sur un sujet qui travaille en profondeur la société française, il y a urgence à réorienter radicalement la politique migratoire française, si nous ne voulons pas offrir demain un  boulevard  à ceux qui exploitent les peurs et les fantasmes.

Lire ici le rapport :

https://webdom.typepad.com/arpsg/443574587-Rapport-Immigration-du-21-janvier-2020.pdf


Assemblée générale du vendredi 31 janvier 2020 : Information pour tous les adhérents et sympathisants

 Chers amis,

Nous sommes heureux de vous offrir nos meilleurs voeux pour cette année nouvelle. Ensemble, il nous est possible d'unir nos forces pour continuer d'oeuvrer à la mission d'aide aux réfugiés que nous nous sommes donnée.

 

Vous êtes tous conviés, adhérents et sympathisants, à l'assemblée générale de notre association ARPSG qui aura lieu :

le vendredi 31 janvier 2020 à 20h à l'espace Notre Dame de la Vie, 17 rue Gautté, à St Gilles.

 

Le programme de l'assemblée comprendra le bilan d'activités, le bilan financier, le vote d'approbation, le renouvellement du CA, les échanges et le verre de l'amitié.

Les personnes qui le souhaitent pourront lors de l'assemblée prendre une première adhésion ou la renouveler.

Il est également possible d'adhérer en ligne en allant sur le lien :  https://webdom.typepad.com/arpsg/adherer.html

Les paiements de cotisation ainsi que les dons sont à faire par chèque à l'ordre de ARPSG (le paiement en espèces devant rester exceptionnel); ces chèques seront à remettre  lors de l'assemblée ou à transmettre à Chantal Huteau, résidence Domitys, appartement 129, 50, rue de la Bégaudière, 85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie. 

N’hésitez pas à relayer cette invitation auprès des personnes de votre connaissance.

À bientôt.

 

Le président  Pierre Réto


L'association accueille à Saint-Gilles une nouvelle famille

Nous accueillons la famille tibétaine Donten Tsang, composée des parents et de deux enfants de 18 et 16 ans.  Ils sont arrivés à la gare de Saint-Gilles le 27 décembre (photo ci-dessous). Ils sont logés dans la maison de la commune de Saint-Gilles, située rue Jan et Joël Martel. Le logement sera géré par Habitat et Humanisme. En besoin immédiat, l'association devra identifier des personnes pour les accompagner et leur donner des cours de français. 

Des nouvelles seront données lors de l'assemblée générale du 31 janvier.

PC272895_small


Spectacle du 22/11/2019 : une soirée réussie sur l'illustration du parcours des migrants avec "Aller sans retour".

Vendredi soir à la salle Notre-Dame de la vie, près de 70 personnes étaient présentes pour le spectacle "Aller sans retour"  donné par la troupe de l'Écarquille Théâtre. La variété des auteurs des textes lus et chantés, comme Jacques Prévert, Patrick Chamoiseau ou Bernard Lavilliers, ainsi que la qualité de l'interprétation des comédiens ont  permis d'illustrer avec beaucoup d'intensité les différents aspects du parcours des migrants.

La soirée a été introduite par le président Pierre Réto, qui a rappelé le cadre d'action de l'association ARPSG et a donné des éléments d'actualité. L'association remercie vivement l' Écarquille Théâtre pour sa prestation proposée à titre grâcieux, la participation financière du public ayant été remise à l'association.

 


Vendredi 22 novembre 2019 - 20h : "ALLER SANS RETOUR" par la troupe de l'Ecarquille Théâtre. Durée : 1h

- Ce spectacle gratuit aura lieu le vendredi 22 novembre à 20h à la salle Notre-Dame-de-la-Vie, 17, rue Gautté à St Gilles.

- La pièce nous parlera des migrants sous différents aspects, aussi bien les difficultés du départ, que la migration elle-même, et ensuite l'intégration. Quatre comédiens animeront la scène à travers des lectures de textes ou des poèmes choisis lus ou chantés.

                        - Le spectacle durera environ 1h.

                        - Il sera suivi d'un échange avec la salle et d'un pot amical.

                        - Avertissement : certains passages du spectacle peuvent choquer de jeunes enfants.

                        - La participation aux frais sera libre.

 

 

 

 

 

 

 

Voir ici l'affiche du spectacle

 


Chants, danses, et convivialité au "repas du dimanche" du 13 octobre.

Le matin, quatre-vingt chaises avaient été disposées dans la grande salle Notre Dame de la Vie; ça n'a pas été suffisant, il a fallu en rajouter d'autres pour que tout le monde puisse s'asseoir, les enfants ont même mangé et joué dans le hall. Il y avait une centaine de convives (une moyenne entre les chiffres de la police et ceux des syndicats...). Bref,  ambiance conviviale et simple, chacun mettant sur la grande table prévue à cet effet un plat salé ou un plat sucré. Apéritif offert par la paroisse, puis chacun est allé se servir.

Les convives sont venus d'horizons différents et se sont mélangés, personnes invitées par la paroisse ou l'une ou l'autre des associations : Secours Catholique, ARPSG, Etape. Remarquable: toutes les personnes accueillies par l'ARPSG à Brétignolles, Saint-Gilles et Saint-Hilaire étaient là et étaient heureuses d'être là.

Le groupe folklorique Bise-Dur a animé bénévolement le repas: chants de marins et danses traditionnelles de Vendée. Nous avons vu avec beaucoup de plaisir que Alaa et Rama, Rawaz et Nahida, Ismaïl et Alma ont participé joyeusement aux danses, et que les enfants se sont mélangés pour jouer. Rawaz a chanté une chanson de son pays. Alma a dit que ça lui rappelait les fêtes traditionnelles de son pays.


Venez partager un "repas du dimanche" le 13 octobre 2019 à 12h à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Nous vous invitons à partager un repas du dimanche, le 13 octobre 2019 à 12h à Saint-Gilles-Croix-de-Vie; le repas a lieu à l'Espace Notre dame de la Vie , 17 rue Gautté.

Le repas est partagé, chacun apporte un petit plat salé ou sucré. Consignes : les couverts nécessaires seront fournis - Le repas est sans alcool.

Venez tout simplement, seul, avec des amis, en famille, ... invitez vos voisins ! .

Le groupe folklorique Bise-Dur sera présent.

  • Cet événement est organisé conjointement par ARPSG, l'Etape, la paroisse Notre Dame de la Vie, et le secours catholique.

Le CA de l'association s'est réuni le 4 octobre

Une réunion du  conseil d'administration s'est tenue le 4 octobre 2019. Nous avons passé en revue les personnes et familles accueillies, en balayant pour chacune les différents aspects de leur situation, notamment les questions liées au logement, à l'emploi, et aux difficultés particulières rencontrées. Après un échange approfondi, les membres présents se sont partagé les actions estimées urgentes à mener. Concernant les logements, un point important a été signalé : l'inscription du logement de la rue Jan et Joël Martel sur la plate-forme nationale. La situation financière de l'association est par ailleurs jugée satisfaisante.

Les trois échéances prochaines de l'association ont été notées : 1/ le dimanche 13 octobre 2019, un repas partagé du dimanche, organisé conjointement par ARPSG, l'Etape, la paroisse, et le secours catholique 2/ le vendredi 22 novembre 2019, une pièce de théâtre " Aller sans retour" par la troupe de l'écarquille  et 3/ l'assemblée générale de l'association, le 31 janvier 2020. Chacun de ces événements fera l'objet d'une communication prochaine spécifique.


Des contacts riches et nombreux au forum des associations

ARPSG a participé le 31 août 2019 au forum des associations, salle de la soudinière. Les contacts ont été riches et nombreux. Les personnes intéressées nous ont fait part de leurs centres d'intérêt et de leurs expériences et ont indiqué les domaines dans lesquels ils pouvaient  contribuer à nos objectifs, comme l'aide au transport, le logement ou les cours de français. Qu'ils soient les bienvenu(e)s, comme adhérent(e)s ou comme sympathisant(e)s (au total 13 personnes ont laissé leurs coordonnées). Nous les remercions et leur disons à bientôt.


En faisant un don à ARPSG, vous aiderez l'association à agir !

DonL'association ARPSG fonctionne d'abord grâce à l'action de ses bénévoles. L'aide aux réfugiés nécessite également des moyens financiers. Pour cela, l'association fait appel aux cotisations de ses adhérents, mais également aux dons. Ces dons peuvent être effectués par les adhérents de l'association, mais également par des personnes non adhérentes. Par votre don, vous aiderez efficacement l'association à honorer la mission qu'elle s'est donnée.

Modalité du don : le chèque du donateur établi à l'ordre de ARPSG est à transmettre à Chantal Huteau, résidence Domitys, appartement 129, 50, rue de la Bégaudière, 85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Fiscalité des dons : il faut rappeler que les donateurs imposables bénéficient d'une réduction d'impôt de 66% sur le montant de leur contribution.